L'enseignement artistique en question

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Méthodes et pratiques

Dire ou ne pas dire ?

Vous êtes déjà posé la question quel serait le meilleur rôle de l'enseignant dans les pratiques artistiques ?

Dire ou ne pas dire ? Et, quoi dire ? comment dire? Quand se taire ?

Mais aussi "qu'est ce que mon élève me donne comme information nécessaire pour un bon accompagnement "?

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 18 mars 2018

DIRE ou ne pas DIRE

Quelle est la relation que j'entretiens avec mon élève? A quel moment dois-je intervenir?

Vous êtes vous déjà posé la question quel serait le meilleur rôle de l'enseignant dans les pratiques artistiques ?

Dire ou ne pas dire ? Et quoi dire ? Comment dire? Quand se taire ? Et si cela n'était pas la bonne question?

La meilleure posture ne serait-elle pas : "qu'est ce que mon élève me donne comme information nécessaire pour un bon accompagnement "? dire_ou_ne_pas_dire.jpg

jeudi 16 mars 2017

Ici et maintenant

Un bon cours commence toujours par un encrage. ICI ET MAINTENANT.

ICI, c'est OÙ je suis. - En moi

MAINTENANT, c'est QUAND je suis ? - A cet instant.

atelier_clown_adultes.jpeg

le 20/03/2017 Au théâtre on parle d'INCARNATION.... le dictionnaire raconte : personnifier, matérialiser, figurer, représenter... et interpréter

Moi, j'aime bien l'idée de prendre chair.

En tant qu'enseignante je m'applique à ne pas laisser l'autre (l'enseigné) à "rester dans sa tête". Bien sûr sa tête connait les techniques, se représente, se souvient, réfléchit, comprend... Mais c'est le corps qui intègre et rend vivant. L'artiste prend chair dans son oeuvre.